LES CLÉS POUR ENTENDRE « 111 LE CHANT DU CIEL »

Avec 111, « Le Chant du ciel », j'ouvre le coffre aux chansons.
 
111 titres révélés au rythme d'un par jour depuis le 1er janvier 2020.
 
Il s'agit de versions brutes et minimalistes.
 
L'accent est mis sur les compositions elles-mêmes, non sur la technique de jeu, les arrangements ou la recherche de perfection sonore.
 
Ce sont des maquettes, des extraits de répétitions ou concerts, des séances en plein air, au pied d'un arbre ou dans la grande pièce où nous répétons, dans la cuisine, en studio, au milieu d'amis.
 
Moments rares, privilégiés, captés par un micro qui se trouvait là. Le climat psychique de Châteaulin, Finistère, où nous résidons,
leur est favorable.

Certaines de ces chansons ont paru sur les Cds RECORDANCE, EMOIS LUNES, ELIXIR. La plupart sont inédites, en attente de personnes intuitives et créatives : arrangeurs, producteurs, ingénieurs du son, programmateurs.
 
J'ai commencé à les composer en 2005. J'écrivais depuis longtemps déjà, principalement de la poésie. Je dirigeais le mouvement Hélices que j'avais créé en 1993 et qui avait édité nombre de revues, de recueils, tenu des ateliers, organisé des événements poétiques et des séances de lecture publique. Un beau groupe d'humains inspirés et solidaires.
 
La musique me hantait de plus en plus. Un processus créatif s'est mis en place, que je décrirai ainsi : les mélodies viennent en premier, rapidement, quelques minutes suffisent. Puis vient la lente, laborieuse, parfois douloureuse construction du texte.
 
Au final la chanson créée est courte, elle dure en général moins de 3 minutes. J'en ai actuellement plus de 250, et des centaines de mélodies qui attendent un texte. Certaines ont été composées à partir de poèmes d'autres auteurs - Charles Baudelaire, Robert Desnos, Patrice Cazelles, Fabienne Senneville, Suzanne Le Magnen, Françoise Mingot, Sarah Mostrel, Florence Issac et, je l'espère, beaucoup d'autres à venir.
 
Il est difficile pour moi de définir ces créations. Musicalement je sais qu'elles doivent beaucoup à tout ce que j'ai passionnément écouté : folk, rock et blues, chanson française ; David Bowie, The Rolling Stones, Bob Dylan, Neil Young, Magma, Hugues Aufray, Gérard Manset... et tant d'autres.
 
La rencontre entre le format pop et la poésie littéraire contemporaine que je pratique, initiée par les surréalistes me semble fructueuse, novatrice.
 
Les chansons de 111 se nourrissent d'une enfance mystérieuse, gorgée d'images, autant que d'un déroulé de vie sinueux et polymorphe. Je les voudrais mythologiques, celtiques, spirituelles, émouvantes. Comme des cantiques optimistes elles célébreraient l'humanité, les arbres, les animaux, rêveraient de contacts extraterrestres, exalteraient l'amour du monde.
 
Merci de nous aider à les faire connaître ces chansons pour qu'elles trouvent l'habit de sons qui leur siéra.
Emmanuel Berland.
RECORDANCE, marque déposée, est une société de production artistique et de promotion culturelle. Elle édite et diffuse des livres, de la musique, des pièces de théâtre et des œuvres picturales. Elle organise des évènements, gère des lieux dédiés au spectacle, à la création et aux résidences d'artistes.
 
Label musical français indépendant, Recordance produit des artistes de rock et de chansons poétiques.
Recordance est le titre du premier album d'Emmanuel Berland, poète musicien et chanteur. Avec ses 10 chansons porte-flambeaux, il s'inscrit de plain-pied dans le combat pour la francophonie poétique.
 
Recordance est  aussi le nom du groupe qui porte ces chansons en concert.
 
Recordance, au départ, est un très vieux mot français qui signifie souvenir, mémoire.
 
Notre idée, à partir de la redécouverte de ce mot, est de forger un concept neuf qui puisse s’appliquer autant au champ artistique qu’à celui de la pensée.
 
La Recordance d’un point de vue psychologique pourrait être cette attitude de l’esprit qui fonde son équilibre dans l’acceptation pleine et entière d’une ligne du temps qui accorde le passé, le présent et l’avenir. Cette position de l’esprit se caractériserait par sa prédisposition  à unir les éléments exogènes et à s’en nourrir.
 
La Recordance serait la volonté de corder, accorder, réaccorder, annoncer et transmettre. 
Comme le dit la chanson : "Le réaccord des astres est l'évidence".

© RECORDANCE 2020